Principes de réalité, chapitre 2

Principes de réalité,
chapitre 2

exposition personnelle
Espace de l’Art Concret, Mouans-Sartoux
25 juin – 17 septembre 2017
https://www.espacedelartconcret.fr

Du 25 juin au 17 septembre, Ludovic Chemarin© investit le parc du Château en conclusion de la résidence exceptionnel et inédite de Ludovic Chemarin à l’eac. Cette restitution de résidence, dans le parc du Château, présente en accès libre des pièces qui revisitent le corpus originel de l’artiste mais aussi de nouvelles créations.
Les œuvres jouent autant du vocabulaire du jardin qu’elles font écho à la collection permanente et à la programmation estivale de l’eac.
Ainsi, l’installation Parasite constituée d’un assemblage de pots de fleurs en plastique longeant un arbre donnent l’illusion d’une invasion de vers de terre géants.
Sur le bassin faisant face au Château, la Chaise bouée sur l’eau, oeuvre datant de 1998 est ici revisitée : sur une grande chambre à air est posée une réplique en fer à béton d’une icône du design – la chaise Diamond de Harry Bertoia, présente dans la collection permanente de l’eac.
Devant le bâtiment de la Donation, une multitude de pots de la même hauteur plantés d’herbe coupée régulièrement, forme un motif verdoyant et circulaire faisant écho à Small Alpine Circle, cercle de pierre de Richard Long de la collection. Sur ce même bâtiment, Rond 48 pouces, une chambre à air noire gonflée et posée à la verticale est un clin d’oeil aux cercles d’Olivier Mosset présentés dans l’exposition de la Galerie du Château.
En 2011, les artistes Damien Beguet et P. Nicolas Ledoux achètent contractuellement l’oeuvre et le nom de l’artiste Ludovic Chemarin, après que celui-ci ait décidé en 2005 de mettre fin à sa carrière.
Ils en poursuivent depuis l’exploitation sous le nom de Ludovic Chemarin© qui expose en France et à l’étranger, participe à des conférences, donne des entretiens, fait l’objet de recherches et d’articles.
Ludovic Chemarin© est un projet inédit dans l’histoire de l’art, subversif et radical questionnant les principes de la souveraineté du droit d’auteur, l’exclusivité du geste créatif et le statut de l’oeuvre d’art. Il remet en cause les usages et pratiques de la création contemporaine et en dénonce les limites, le devenir spectacle, l’archaïsme et la logique économique et financière dont l’artiste est le plus souvent exclu.
Extrait du dossier de presse.

Pièces exposées :
Parasite,
Rond 48 pouces,
Pots d’herbe,
Chaise bouée Bertoia,
Pot d’arbre,
Biographie, Total Recall (38 652 signes (espaces compris)
Télécharger ici la Biographie

Principes de réalité,
chapitre 2

exposition personnelle
Espace de l’Art Concret, Mouans-Sartoux
25 juin – 17 septembre 2017
https://www.espacedelartconcret.fr

Du 25 juin au 17 septembre, Ludovic Chemarin© investit le parc du Château en conclusion de la résidence exceptionnel et inédite de Ludovic Chemarin à l’eac. Cette restitution de résidence, dans le parc du Château, présente en accès libre des pièces qui revisitent le corpus originel de l’artiste mais aussi de nouvelles créations.
Les œuvres jouent autant du vocabulaire du jardin qu’elles font écho à la collection permanente et à la programmation estivale de l’eac.
Ainsi, l’installation Parasite constituée d’un assemblage de pots de fleurs en plastique longeant un arbre donnent l’illusion d’une invasion de vers de terre géants.
Sur le bassin faisant face au Château, la Chaise bouée sur l’eau, oeuvre datant de 1998 est ici revisitée : sur une grande chambre à air est posée une réplique en fer à béton d’une icône du design – la chaise Diamond de Harry Bertoia, présente dans la collection permanente de l’eac.
Devant le bâtiment de la Donation, une multitude de pots de la même hauteur plantés d’herbe coupée régulièrement, forme un motif verdoyant et circulaire faisant écho à Small Alpine Circle, cercle de pierre de Richard Long de la collection. Sur ce même bâtiment, Rond 48 pouces, une chambre à air noire gonflée et posée à la verticale est un clin d’oeil aux cercles d’Olivier Mosset présentés dans l’exposition de la Galerie du Château.
En 2011, les artistes Damien Beguet et P. Nicolas Ledoux achètent contractuellement l’oeuvre et le nom de l’artiste Ludovic Chemarin, après que celui-ci ait décidé en 2005 de mettre fin à sa carrière.
Ils en poursuivent depuis l’exploitation sous le nom de Ludovic Chemarin© qui expose en France et à l’étranger, participe à des conférences, donne des entretiens, fait l’objet de recherches et d’articles.
Ludovic Chemarin© est un projet inédit dans l’histoire de l’art, subversif et radical questionnant les principes de la souveraineté du droit d’auteur, l’exclusivité du geste créatif et le statut de l’oeuvre d’art. Il remet en cause les usages et pratiques de la création contemporaine et en dénonce les limites, le devenir spectacle, l’archaïsme et la logique économique et financière dont l’artiste est le plus souvent exclu.
Extrait du dossier de presse.

Pièces exposées :
Parasite,
Rond 48 pouces,
Pots d’herbe,
Chaise bouée Bertoia,
Pot d’arbre,
Biographie, Total Recall (38 652 signes (espaces compris)
Télécharger ici la Biographie